CHRONIQUEURS DE L'IMAGINAIRE DEPUIS 1997

Jack or Jive

Jack or Jive est un groupe japonais d’exception. Très peu connu en dehors de l’Europe (leur label d’origine était allemand), Jack or Jive nous fait découvrir une musique d’une incroyable beauté.

jackorjiveAvant de former Jack or Jive, Chako et Makoto HATTORI travaillaient dans une imprimerie, et ce n’est que par hasard qu’ils se rencontrèrent et décidèrent de former Jack or Jive. En 1989, ils sortirent leur tout premier album Expatriation qu’ils vendirent par eux-mêmes n’étant signés sur aucun label. Un disquaire qui était en contact avec Christophe HEEMAN lui envoya une copie de l’album. Il aima tellement leur travail qu’il les aida à trouver un label, Dragnet Records, et leur proposa de travailler avec eux le temps d’un album (Seclusion). N’étant pas satisfait de leur travail sur Expatriation, ils ne souhaitèrent pas voir une édition CD de cet album. Il firent donc de nouvelles compositions pour un nouvel album, Prayer, qui fut leur premier CD à sortir sur Dragnet Records. C’est sur Prayer que l’on trouve le très beau titre ‘Worry about the country‘ où l’on entend un extrait d’un discours de Yukio MISHIMA, célèbre écrivain japonais connu en Europe pour son roman Le Marin rejeté par la mer. 2 ans après Prayer, Jack or Jive sort en 1992 Mujyo / Transience, album qui s’inscrit dans la continuité de Prayer. En 1994, Jack or Jive revient avec le live Kagura live in Kyoto (leur album le plus connu) enregistré le 16 janvier 1994 au club Other Side. Cette même année est également sorti A Solo Exhibition. Pour cet album, Chako et Makoto ont voulu faire des compositions dans un style plus pop: ils accolèrent sur l’album au nom du groupe l’adjectif Lights à fin de marquer leur changement d’orientation musicale. L’atmosphère qui s’y dégage est en effet plus léger et lumineux que sur leurs précédents albums. En 1996, Chako sort son album solo Ebb and Flow. On y découvre de superbes chansons, toutes mélancoliques, dans un style proche de Black Tape For A Blue Girl. Kenka, sorti l’année suivante, fut enregistré a Kobe après le terrible tremblement de terre. Chaque morceau de cet album traite de sujets dramatiques comme les personnes luttant contre le sida (‘Tears of Blood‘) ou encore la guerre en Tchetchenie (‘300 years‘). A partir de 1998, le groupe passa chez un label français Prikosnovénie.

  • Commentaires: 

La première chose qu’on remarque à l’écoute des chansons de Jack or Jive est la douceur avec laquelle chante Chako. Il est vrai que sa voix ne vous laisse pas indifférent, tout comme la chanteuse de Cranes, on aime ou on déteste le timbre de sa voix que l’on peut trouver étrange. De le même manière qu’Elisabeth FRAZER (Cocteau Twins), Chako chante dans un langage fantaisiste qui mélange différentes langues comme l’anglais ou le japonais. Pour Chako, l’important dans une chanson ne sont pas les paroles mais les images que l’on peut créer à travers la voix, chaque chanson de Jack or Jive est ainsi construite autour d’une image, d’une scène, que l’auditeur doit pouvoir visualiser en se laissant imprégner par la musique. L’ambiance musicale de Jack or Jive varie d’un album à l’autre, on passe de l’ambiance relaxante de l’album A Solo Exhibition à une atmosphère beaucoup plus sombre, désespéré avec Kenka (album dédié au victimes du tremblement de terre à Kobe). Aussi, sur l’album live enregistré à Kyoto, Kagura live in Kyoto, on est surprit de voir à quel point Chako peut modifier sa voix: elle peut être sensuelle pour le très beau morceau ‘Snow-Covered Landscape‘ ou bien glaciale, dans un style très proche de Diamanda GALAS, pour ‘Sea of Flames‘. La musique de Jack or Jive est intimiste, parfois déroutante mais toujours belle et mélancolique.

  • Si vous n’aviez qu’un seul album à acheter:

Ebb and Flow : l’album solo de Chako, un pur chef-d’oeuvre.

  • Pour en savoir plus:

le site officiel
le site de leur label
Jack or Jive

 

  • Discographie:

Expatriation (épuisé) [1989-K7]
Seclusion [label Some Fine Legacy-CD]
Prayer [label Dragnet 1990-CD]
[Dura] 2 / To Your Rise [label Dragnet-45T]
Muyo [label Dragnet 1994-CD]
A Solo Exhibition [label Drag&Drop Elves 1994-CD]
A Picture of a Dancer [label Drag&Drop Elves 1994-MCD]
Ebb and Flow [label Drag&Drop Elves 1996-CD]
Kenka – Devoted Flowers [label Drag&Drop Elves 1996-CD]
Tidal Current [label Prikosnovénie 1998-MCD]
 The Earth [label Prikosnovénie 1999-CD]
 Kismet [label Prikosnovénie 2001-CD]
 GOR et Jack or Jive [label Prikosnovénie 2002-CD]
 Absurdity [label Prikosnovénie 2004-CD]
 Kakugo [label Prikosnovénie 2008-CD]

  • Compilations:

Ohren des Kaiser Hirohito  [label Dragnet -CD]
Jekura – Deep the Eternel Forest  [label Apocalyptic Vision-CD]
Knights of Abyss  [label Abyss Records-CD]
Heavenly Voices Vol. II [label Hyperium-CD]
Iris [label Prikosnovénie-MCD]

Article tiré de Lost Eden 1

Comments are closed.