CHRONIQUEURS DE L'IMAGINAIRE DEPUIS 1997

Lost Eden 1, Le seul fanzine qui vous fait pousser des ailes

losteden_couv1
Date de parution: octobre 1997
Equipe: Erwan

Au sommaire de ce numéro:
– Animation Japonaise: Lexique, Adresses, News, Point de Vue / Coup de Gueule, Crying Freeman, Dossier Kimagure Orange Road
– Musique: News, Chronique, Adresses, Dossier Heavenly Voices: Groupes Heavenly Voices, Chandeen, Love Spirals Downwards, Jack or Jive

Edito:
« Vous avez entre vos mains le premier numéro du fanzine LOST EDEN qui a pour vocation de traiter de l’actualité du rêve à travers l’animation japonaise et la musique dite éthérée. Vous trouverez ainsi dans la partie musicale de ce numéro la première partie du gros dossier Heavenly Voices avec des articles sur des artistes que je vous incite à découvrir parce qu’ils le méritent vraiment. Ce dossier se finira dans le prochain numéro avec des interviews de Love Spirals Downwards et de Jack or Jive. Dans la partie animation japonaise, vous découvrirez un dossier consacré à la superbe série KIMAGURE ORANGE ROAD, j’espère que vous l’aimerez. J’ai tout fait pour que fanzine soit agréable à lire et accessible même pour ceux qui n’y connaissent rien en matière de Japanimation.
BONNE LECTURE !

CE FANZINE EST DEDIE A TOUS CEUX POUR QUI L’ANIMATION JAPONAISE EST UNE SOURCE INEPUISABLE DE REVE. »

 
Mot de la fin:

 « LOST EDEN numéro 1 – Octobre 1997 – Version corrigée et réactualisée – Publication chaotique – Fanzine entièrement écrit par Erwan – Logiciel utilisé: Winword V6.0 – Les opinions exprimées par ce fanzine n’engagent que l’auteur (c’est-à-dire moi !) – Tous les dessins et photos utilisés pour la réalisation du fanzine sont Copyright par leurs auteurs – Les images en 1 et 4 de couverture sont tirées de la série Kimagure Orange Road et sont copyright Izumi MATSUMOTO / Shueisha / Fuji TV – Les photos de Chandeen ont été faites par Mickael J. SCHWALM – Fanzine oblige, ce numéro doit sûrement comporter des erreurs, soyez donc indulgents – Le dicton du jour: « Pas de bras, pas de chocolat ».  

Comments are closed.