CHRONIQUEURS DE L'IMAGINAIRE DEPUIS 1997

Manga Zone

Nous sommes en 1997 et après 2 ans d’existence se terminait la première émission quotidienne consacrée aux manga et à l’animation japonaise.

mangazone

© TOMKAT / MCM

Tout avait pourtant bien commencé quand démarra le 18 septembre 1995 sur MCM (la chaîne musicale du câble) Manga Zone, la première émission quotidienne vouée à l’actualité du manga et de l’animation japonaise. En effet, Manga Zone (en hommage au fanzine du même nom ?) avait une présentatrice de rêve, Ness (qui travaillait avant à Player One), et 2 très bons journalistes, Olivier RICHARD (alias INOSHIRO à Player One) et Olivier FALLAIX (alias San Gotoon sur le 36 15 TOON (1,27 F/Mn), Oliv’Gotoon à Joypad et Doc’Olivier à Anime Land). De Septembre à Décembre, Manga Zone nous proposait des émissions de qualités dont le summum fut atteint lors de la Nuit Manga Zone, nuit où nous pûmes voir pendant près de 5 heures entre autre une interview de Christophe GANS, un reportage sur le studio Ghibli (merci Canal +…) et des tonnes d’extraits d’anime. Bref, Manga Zone fut durant cette période LE rendez-vous quotidien de tout Anime fan qui se respecte (et qui possèdent le câble). Mais, en janvier 96, Olivier RICHARD quitta Manga Zone (pour cause de promotion: il est devenu le directeur des programmes de MCM) de même qu’Olivier FALLAIX. La personne qui eut la dure tâche de les remplacer fut Alexandre, et force est de constater que ses débuts furent assez désastreux: commentaires des extraits d’anime diffusés pratiquement inexistants (aucune précision sur l’auteur, l’origine de l’anime…), tout juste un commentaire succinct sur l’intérêt général de l’anime (genre: « Ouais c’est cool ! »), une voix insupportable (ceux qui l’on déjà entendu me comprendront), des reportages sur tout et n’importe quoi (un reportage sur la cuisine japonaise (entrecoupé d’extraits d’anime comme Fatal Fury (??!!)), des sujets sur l’univers des JDR et sur les jeux vidéos (d’ailleurs repris sur le magazine Media Mag)): on est bien loin du manga et de l’animation japonaise. Alexandre devrait d’ailleurs faire attention aux extraits qu’il choisit parce que je doute que diffusé un extrait de Darkside Blues où l’on voit une femme se fait étriper en gros plan donne une bonne image du DAN (surtout quand on sait que Manga Zone est rediffusé 4 à 5 fois par jour). On passera sur la fois où durant tout une semaine Manga Zone ne diffusa que des extraits d’anime de Shuriken Video (ex-Manga Power) sans AUCUN commentaire, rien, nada (le fait que ces vidéos étaient à gagner sur le Minitel de MCM y est peut-être pour quelque chose…). Pourtant je ne perdais pas espoir de voir un jour cette émission s’améliorer (l’espoir fait vivre). C’est donc poussé par un réel plaisir masochiste que j’ai continué à regarder ce qui fut un très bon magazine sur l’animation japonaise. Au fil du temps (3 à 4 mois quand même), Alexandre compris enfin que tant qu’à parler à l’antenne de MCM, valait mieux que ce qu’il dit soit réfléchi et travaillé. Comme quoi tout arrive. C’est ainsi que nous pûmes avoir droit à de vrais critiques (pas très poussées il est vrai, mais bon, c’est tout de même mieux que rien). Il est vrai que faire une émission quotidienne sur la Japanimation était un pari risqué, mais quand on sait tout ce qui aurait pu être fait (pourquoi ne pas être allé a la rencontre des fans, faire découvrir des auteurs méconnus en France, etc) et quand on voit le résultat, il y a de quoi être déçu. La disparition récente de Manga Zone sur MCM (ils continueront toujours à parler de l’actualité de l’animation japonaise, mais uniquement dans les News) aura donc mis fin au premier magazine traitant de l’univers de la Japanimation en France. Espérons que les futures magazines de Japanimation ne commettrons pas la même erreur que Manga Zone, à savoir laisser l’émission aux mains de personnes qui sont plus des fans que des réels spécialistes de l’animation japonaise (désolé Alex). 

 

Article tiré de Lost Eden 1

Comments are closed.